En hommage à Yves Pouliquen

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’OPC a appris avec beaucoup d’émotion et de tristesse la disparition, le 4 février dernier de son Président d’Honneur, le Professeur Yves Pouliquen, éminent ophtalmologiste, membre de l’Académie Française, Grand Officier de la Légion d’Honneur. 

Le Professeur Pouliquen a présidé l’OPC de 1997 à 2009. C’est sous sa présidence éclairée que l’OPC s’est résolument engagée dans la coopération au développement sanitaire des pays les moins favorisés, en Afrique en particulier, – une voie ouverte par des pionniers de l’OPC tels que le Pr Marcel Chovet récemment disparu, – dans la promotion de la santé publique oculaire et de la santé oculaire primaire. Sous son égide aussi ont été passés les accords de relation officielle de l’OPC avec l’OMS, et a été lancée l’ouverture à la collaboration avec les autres ONG et fondations internationales. Ces orientations développées par ses successeurs sont désormais les axes majeurs de l’action de l’OPC.

Durant sa présidence, le Pr Pouliquen n’a jamais ménagé son appui personnel généreux à la promotion de l’OPC, particulièrement dans les périodes difficiles de la vie de l’Organisation.  Tous ceux qui l’ont fréquenté à cette époque ont été marqués par sa hauteur de vue, pourtant alliée à un suivi sourcilleux de la vie de l’OPC, la pertinence de ses avis, son autorité bienveillante, sa simplicité et l’attention qu’il portait à autrui.  

Après son retrait de la présidence de l’OPC, et malgré ses nombreuses tâches, -en particulier la mise en ligne du dictionnaire de l’Académie française, – le Pr Pouliquen est resté proche de l’OPC et attentif à la vie et aux progrès de celle-ci dont il s’enquérait avec ses successeurs.  En atteste aussi sa dernière visite impromptue au siège, au printemps dernier, lors d’une session du Conseil d’administration, au cours de laquelle il avait impressionné l’auditoire par sa clarté de vues, sa compréhension des situations, la pertinence de ses questions, son soutien aux initiatives de l’OPC et sa confiance dans l’avenir de l’Organisation.

Le Pr Pouliquen a été inhumé dans une stricte intimité.   

OPC – Février 2020