CONDITIONS VISUELLES

Qu’est-ce que la myopie ?

La myopie est une erreur de réfraction qui se produit lorsque l’œil ne réfracte pas correctement la lumière vers un seul foyer pour voir clairement les images. À distance, la vision est floue mais proche, elle est nette. Quand une personne est myope, elle voit mieux de près que de loin. En savoir plus sur la myopie ici.

Qu’est-ce que l’hypermétropie ?

L’hypermétropie est une erreur fréquente de réfraction où l’on peut très bien voir des objets éloignés tout en éprouvant des difficultés à se concentrer sur des objets proches. C’est donc le contraire de la myopie. En savoir plus sur l’hypermétropie ici.

Qu’est-ce que l’astigmatisme ?

L’astigmatisme est une erreur de réfraction où l’on peut voir des objets éloignés ou proches associés à une sensibilité à la lumière. En d’autres termes, la lumière ne parvient pas à un seul foyer sur la rétine pour produire une vision claire. En savoir plus sur l’astigmatisme ici.

Qu’est-ce que la presbytie ?

Les symptômes de la presbytie sont différents de ceux de l’hypermétropie. Les deux conditions ont des causes différentes: l’hypermétropie se produit lorsque la forme de l’œil focalise la lumière au-delà de la rétine et non sur celle-ci, alors que la presbytie est due à la perte de flexibilité du cristallin. Cette perte de flexibilité est due au vieillissement. En savoir plus sur la presbytie ici.

MALADIES CÉCITANTES

Qu’est-ce que la cataracte ?

La cataracte est une maladie de l’œil caractérisée par l’opacification progressive du cristallin, ce qui entraîne une vision floue. Les causes incluent entre autres, le vieillissement, la médication de cortisone, mais aussi le diabète. La cataracte représente 34,47% des causes de la cécité globale (tous les âges) et continue d’être la principale cause mondiale de cécité. En savoir plus sur la cataracte ici.

Qu’est-ce que le glaucome ?

Le glaucome résulte de la détérioration du nerf optique. Ce processus de destruction entraîne une augmentation de la pression oculaire graduelle et sans douleur. Non traité, il conduit à la perte totale et irréversible de la vue. Plus d’informations sur le glaucome ici.

Qu’est-ce que l’onchocercose ?

L’onchocercose, dite aussi cécité des rivières, est une maladie parasitaire endémique dans 30 pays africains. La maladie est causée par un ver qui est transmis par les piqûres de simulies (mouches noires) infectées. Les simulies portent la forme immature du ver et le transmettent d’humain à humain. Dans le corps humain, le ver adulte femelle produit des milliers de vers (microfilaires) par jour. Ces microfilaires se répandent à travers le corps en se déplaçant sous la peau causant des dommages tels que des éruptions cutanées, des lésions, des démangeaisons, une dépigmentation et parfois la cécité. La stratégie recommandée par l’OMS pour lutter contre l’onchocercose est la distribution à grande échelle de Mectizan® produit par Merck.

Qu’est-ce que la rétinopathie diabétique ?

Les diabétiques sont exposés à la lente détérioration des vaisseaux sanguins dans la rétine du fait de niveaux de sucres trop importants. Les vaisseaux sanguins peuvent gonfler, fuir ou se fermer, empêchant le sang de passer à travers. Les symptômes comprennent une vision floue ou fluctuante, une altération de la vision des couleurs et des zones sombres ou non visibles dans la vision. Plus d’informations sur la rétinopathie diabétique
ici.

Qu’est-ce que le trachome ?

Le trachome est causé par une infection bactérienne de l’œil. La bactérie Chlamydia trachomatis est transmise par contact avec les yeux et le nez des personnes infectées. L’infection se transmet facilement par contact avec les mains ou les vêtements d’une personne infectée ou par les mouches. Étant à l’extérieur la plupart du temps, les enfants sont particulièrement à risque. Des infections répétées au cours du temps peuvent entraîner une déformation de la paupière entrainant la friction douloureuse et inconfortable des cils sur la surface de l’œil et donc des dommages permanents à la cornée. Ceci est plus répandu dans les groupes d’âge les plus âgés et conduit à la cécité irréversible. Pour lutter contre le trachome, l’OMS recommande la stratégie CHANCE (chirurgie, antibiotiques, nettoyage du visage et changement environnemental), qui consiste en de multiples interventions visant à réduire la transmission, traiter les infections et corriger les séquelles. Pfizer produit l’Azythromycine, l’antibiotique massivement distribué dans les zones endémiques.

Qu’est-ce que la DMLA ?

La dégénérescence maculaire, également connue sous le nom de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), est une affection qui atteint la partie centrale de la rétine entraînant une augmentation de la pression oculaire. Les symptômes sont caractérisés par une vision floue ou absente au centre du champ visuel en raison de la destruction lente du nerf optique qui peut conduire à la perte totale de la vue. La progression de la maladie est indolore et peut être soit très rapide soit très lente. Plus d’informations sur la DMLA ici.

MALADIES TROPICALES NON CÉCITANTES

 

Nous concentrons notre action sur cinq maladies tropicales négligées (MTN) qui peuvent être contrôlées par une distribution à grande échelle de médicaments éprouvés sûrs et efficaces à toutes les personnes vivant dans les zones endémiques. Ce sont: la filariose lymphatique (éléphantiasis), l’onchocercose (cécité des rivières), la schistosomiase (bilharziose), les géohelminthiases et le trachome.

Pourquoi intégrer des maladies non-cécitantes aux programmes de l’OPC?

La décision d’incorporer trois maladies non-cécitantes – la filariose lymphatique, les schistosomiases et les géohelminthiases – à ses programmes est d’ordre éthique. Les distributeurs communautaires de médicaments sont formés, avec le soutien de l’OPC, pour distribuer des médicaments contre les maladies cécitantes et peuvent donc être disponibles pour fournir des médicaments pour prévenir d’autres maladies, en particulier si le même médicament traite deux maladies.

Le saviez-vous?

L’Afrique supporte 40% du fardeau mondial des MTN. Cependant, sur les 19 pays pour lesquels l’OMS a validé comme ayant éliminé l’une des cinq maladies faisant partie du portfolio MTN de l’OPC, seuls quatre sont en Afrique (Maroc [Trachome, 2016], Togo [Filariose lymphatique, 2017], Egypte [Filariose lymphatique, 2018] et Ghana [Trachome, 2018]).

Qu’est-ce que la filariose lymphatique ?

La filariose lymphatique (FL) est causée par une infection parasitaire de vers ronds. Le ver adulte ne vit que dans le système lymphatique adulte, qui régule l’équilibre hydrique et combat les infections. L’infection est transmise à l’homme par les piqûres de moustiques. A long terme, l’infection conduit à un élargissement douloureux et défigurant des bras et des jambes de personnes de tout âge. La FL est donc une maladie physique et psychologique qui a un impact économique important. Le fardeau global de la FL est lourd puisque sur 1 milliard de personnes est exposé aux risques d’infection, dont un tiers en Afrique. Plus de 120 millions de personnes sont infectées dont 40 millions en Afrique. La stratégie recommandée par l’OMS pour lutter contre la FL est la distribution à grande échelle dans les zones d’endémie de Mectizan® produit par Merck.

Qu’est-ce que la schistosomiase ?

La schistosomiase (SCH), une maladie parasitaire, se développe lorsque les personnes sont en contact avec de l’eau contaminée par des escargots porteurs du parasite. Le parasite pénètre dans le corps, colonisant les vaisseaux sanguins, et parfois se fixe dans les tissus, ce qui provoque des réactions immunitaires et des dommages progressifs aux organes. La transmission se produit lorsque les personnes souffrant de schistosomiase contaminent les sources d’eau douce avec leurs excréments contenant des œufs de parasites, qui éclosent dans l’eau. Les personnes les plus à risque sont celles qui sont en contact permanent avec l’eau (pêcheurs, riziculteurs, mais aussi et surtout les enfants). Les enfants voient leur croissance ralentir, ils souffrent de malnutrition et d’un développement cognitif altéré. A long terme, l’impact comprend des maladies chronique irréversibles telles que la cirrhose du foie, le cancer de la vessie et l’insuffisance rénale. La stratégie de l’OMS pour éliminer la SCH est la distribution à grande échelle de Praziquantel® produit par GlaxoSmithKline dans les zones endémiques.

Qu’est-ce que les géohelminthiases ?

Environ 24% de la population mondiale est infectée par des helminthiases transmis par le sol (STH). STH est une infection causée par les parasites intestinaux (ascaris). Les vers vivent dans les intestins humains et affectent la nutrition en empêchant l’absorption des nutriments. Les symptômes comprennent la douleur intestinale, la malnutrition, le ralentissement de la croissance et du développement physique. Les enfants et les femmes en âge de procréer sont particulièrement à risque. La stratégie recommandée par l’OMS pour le contrôle des géohelminthiases est le traitement périodique des populations dans les zones endémiques avec l’Albendazole® produit GlaxoSmithKline.